Association des éditeurs belges

Adeb - Associations des éditeurs belges

Éditeurs & Distributeurs › Boîte à outils › Aides publiques

Aide spécifique à l'attention des éditeurs : le Fonds d'aide à l'édition

Le Fonds d'Aide à l'Edition (FAE), doté par la Fédération Wallonie Bruxelles (FWB), offre un soutien financier aux éditeurs belges de langue française dans le cadre d’appels à projets trimestriels et ce jusqu’à épuisement des montants disponibles.

Calendrier de dépôt des projets

Les dates limites de rentrée des demandes sont les suivantes :
- le  31 janvier,
- le 30 avril,
- le 31 juillet,
- le 31 octobre.

Qui peut introduire une demande ?

Les demandes doivent être introduites
- soit par un éditeur (ce dernier pouvant être nativement numérique) qui respecte les critères professionnels mentionnés dans la « Charte du Service général des Lettres et du livre de la Fédération Wallonie-Bruxelles relative à l’édition professionnelle et aux critères auxquels elle doit répondre pour pouvoir introduire une demande d’aide »
- soit par un groupement comportant principalement mais non exclusivement des éditeurs professionnels : c’est à leurs noms que la demande sera introduite.


Quel soutien ? Concernant quel montant ? Pour quel type de projet ?

Pour être prise en considération, une demande suppose que son objet ne soit pas réalisé à la date de l’introduction de la demande et qu’il soit diffusé au plus tôt un mois après cette date.


1. Pour les publications imprimées :

a) Des prêts sans intérêts, remboursables en deux versements espacés d’un an : 50% à l’échéance de deux ans et 50% à l’échéance de la troisième année du prêt.
Le montant de ces prêts couvre au maximum 50 % des frais de fabrication.

b) Des subventions pour des travaux en amont de la production : afin d’anticiper le passage au numérique et d’éviter des coûts ultérieurs de rétroconversion, il est important de « formater » correctement les contenus dès la première publication sur support papier. C’est pourquoi le fonds prend en charge 50% du coût additionnel lié à l’élaboration d’une DTD (définition de type de document) particulière à un type d’ouvrage ou à l’encodage XML.

2. Pour les projets de publications numériques (rétroconversions ou nativement numériques) et les autres projets numériques porteurs de contenu éditoriaux

a) Une expertise technique subventionnée à 80 % (intervention maximale de 2.400 €) pour les éditeurs occupant maximum 10 équivalents temps-plein

La demande ne sera prise en considération que sur présentation d’un dossier contenant un devis d’expertise. Une liste d’experts agréés par la Fédération Wallonie-Bruxelles est proposée à titre indicatif.

b) Des subventions pour l’exploitation numérique de contenus éditoriaux
Pour les projets de publications nativement numériques ou pour les publications au format papier qui ne sont pas disponibles au format numérique (rétroconversion) et que l’éditeur estime nécessaire de commercialiser sous ce format, une subvention pourra être octroyée pour permettre l’exploitation (gratuite ou payante) de ces contenus numérisés.

Pour la rétroconversion : les premiers appels à projets prendront en considération les éditions réalisées à partir de l’année 2000 et viseront à couvrir cette période.

c) Des subventions pour des développements numériques (plateforme, cross-média…) porteurs de contenus éditoriaux

Ces subventions, à concurrence de 50% maximum des coûts admissibles (ce pourcentage pouvant être réduit selon le type de demande), concerneront des dépenses techniques de réalisation.

3. Pour les publications mixtes sur support papier et support numérique

Les projets mixtes peuvent faire appel, pour le volet papier, au mécanisme de prêt et, pour le volet numérique, au mécanisme de la subvention. L’analyse du dossier doit cependant être globale afin d’éviter de prendre en charge deux fois les mêmes frais.

Tous les détails sur le site : http://www.lettresetlivre.cfwb.be/

 

Aides accessibles aux acteurs de la chaîne du livre (liste constituée avec l'aide de la Direction générale des Lettres et du Livre)

1. Les Régions

Bruxelles-Capitale

Plus d'une centaine d'aides publiques sont accessibles aux entreprises bruxelloises et plus d'une cinquantaine d'organismes publics ou associatifs subsidiés proposent une assistance concrète aux entrepreneurs bruxellois. Les informations sur ces aides sont accessibles directement sur http://www.ecosubsibru.be (via subsides & financements), site développé par l'Agence bruxelloise pour l'entreprise. À travers un moteur de recherche, il permet de déterminer quels types d'aides financières peuvent être applicables à votre entreprise. Il donne également la liste des organismes d'accompagnement qui peuvent apporter aide et conseils divers.

Pour tout savoir sur les aides financières proposées aux PME par la Région de Bruxelles-capitale, consultez également le site: http://www.primespme.be

Les aides à l'exportation
Vous trouverez les incitants financiers et les aides économiques à l'exportation sur le site de Bruxelles-Export: http://www.brussel-export.be
Ces matières sont gérées par la direction du Commerce extérieur du Ministère de la Région de Bruxelles-capitale: http://www.bruxelles.irisnet.be

La Région wallonne

Beaucoup d'aides financières publiques sont disponibles via le site de la Région Wallonne: www.wallonie.be
Pour les aides financières aux entreprises: http://www.wallonie.be/fr/entreprises/gerer-une-entreprise/financement-et­mesures-d-aide/aides-financieres/index.html

Les aides à l'exportation
L'Awex, l'Agence wallonne à l'exportation et aux investissements étrangers est le département de la Région wallonne en charge de la promotion du commerce extérieur et de l'accueil des investisseurs étrangers : http://www.awex.be/fr-BE

Recherche et nouvelles technologies
Pour les interventions liées à la recherche et aux nouvelles technologies, il s'agira de consulter le site http://recherche-technologie.wallonie.be

Numérisation
Pour des dossiers spécifiques, liés entre autres à des projets de numérisation, il y a lieu de prendre contact avec le cabinet de Jean-Claude Marcourt, Ministre de l'économie, des PME et des technologies nouvelles (tél. 081/234 111).

 

2. La Fédération Wallonie-Bruxelles

Le Service général des lettres et du livre gère les aides aux opérateurs de la chaîne du livre.

Les informations sur les aides

  • aux auteurs,
  • aux ateliers d'écriture,
  • à la traduction,
  • aux rencontres littéraires,
  • aux éditeurs,
  • aux revues littéraires,
  • aux libraires,
  • aux associations littéraires,
  • aux associations professionnelles du livre,
  • aux bibliothèques

sont accessibles via les sites www.promotiondeslettres.cfwb.be et www.lettresetlivre.cfwb.be.

 

3. Wallonie-Bruxelles international

Wallonie-Bruxelles International (WBI) soutient les éditeurs de sciences humaines de l'espace Wallonie-Bruxelles. Ce soutien se concrétise par :

  • l'aide à la traduction : WBI intervient à concurrence de l'avance sur les droits de traduction à payer par l'éditeur acquéreur. Une commission statue sur la base des demandes introduites par les éditeurs. Voir document ci-joint ;
  • des achats de livres destinés aux milieux académiques à l'étranger. Une commission choisit les titres sur la base des catalogues envoyés par les éditeurs.

Personne de contact : Cédric Callenaere, 02/421 83 07, c.callenaere@wbi.be.

 

4. St'art : le Fonds d'investissement pour les entreprises créatives

Le Fonds d'investissement pour les entreprises créatives (hors cinéma) dénommé "St'art", projet conjoint de la Communauté française et de la Région wallonne, est un instrument pour le développement des entreprises culturelles en Wallonie et à Bruxelles.

Les informations sont disponibles sur http://www.start-invest.be

Contact : Madame Virgine Civrais, Directrice générale, tél. 065/39 47 10, virginie.civrais@start-invest.be.

 

5. Les aides de l'Europe

Essentiellement deux sources :

6. Les aides d'organismes français

Le Centre national du livre (CNL)

Le CNL octroie des aides à des opérateurs francophones hors du territoire français. C'est le cas notamment pour certaines aides aux auteurs, aux éditeurs et aux libraires. Le rôle du Centre national du livre est de contribuer au maintien et au développement de l'édition d'ouvrages de qualité et de vente lente en langue française.

Il est conseillé aux acteurs de la chaîne du livre en Communauté française de consulter le site http://www.centrenationaldulivre.fr/ pour connaître les possibilités offertes comme par exemple les subventions aux projets numériques innovants, à la numérisation de documents sous droits ou aux projets d'édition numérique.

L'Association pour le développement de la librairie de création (Adelc)

La Communauté française de Belgique couvre la cotisation payée à l'Association pour le développement de la librairie de création (Adelc) par le Syndicat des libraires francophones de Belgique pour permettre l'accès des librairies de la Communauté française aux aides délivrées par l'Adelc: http://www.adelc.fr/Contactez-nous.htm.