Association des éditeurs belges

Adeb - Associations des éditeurs belges

Éditeurs & Distributeurs › Boîte à outils › Le métier d'ÉDITEUR


Un livre commence par un désir : celui de raconter, de se raconter, d'expliquer, de transmettre. Des histoires, des gens, des décryptages, des thèses, des images...

Un livre nait d'une rencontre, de l’envie et du projet d’un auteur et d’un éditeur qui en est avant tout le premier lecteur. Il détecte, analyse, critique, aussi exigeant qu'enthousiaste !

Un livre se construit autour d’un impératif : donner envie au public de le prendre, de le consulter, de le parcourir, de le lire. Il est aussi le résultat du talent des graphistes, des illustrateurs, des photographes, des imprimeurs.

Un livre se transmet par le travail des diffuseurs, des représentants, des attachés de presse qui relaient son existence. Jusqu'à ce qu'il trouve sa place en librairies, dans les bibliothèques, et dans les mains du lecteur.

L’éditeur est en effet un passeur ! Et même que, sous cette appellation, il représente à lui seul tout un petit peuple de passeurs : découvreurs, lecteurs, traducteurs, compositeurs, correcteurs, metteurs en page, illustrateurs, démarcheurs, promoteurs, comptables et tous ceux qui sont installés dans les interstices de l’entreprise. Liste que je dresse sans manquer d’avoir une pensée particulière pour de petites maisons d’édition où l’éditeur solitaire joue à l’homme-orchestre.

                                                                             Hubert Nyssen, Fondateur des éditions Actes Sud.

A l’instar des vignerons ou des agriculteurs qui garantissent l'origine de leurs produits, dans le respect de la tradition et d'un savoir-faire particulier par une Appellation d’Origine Contrôlée, l’éditeur en apposant son label éditorial sur un ouvrage garantit la qualité des contenus et le respect de tous acteurs de la chaîne du livre.

L’éditeur, un entrepreneur au service de la société et de la culture

Le métier de l'éditeur ne consiste pas simplement à mettre en rapport une œuvre et son public. Au-delà du risque économique que prend l'éditeur en publiant un ouvrage, son apport, ou celui de son équipe, est réel et constant tout au long du processus, de la conception à la vente, avec des particularités selon les secteurs éditoriaux.

  • Observation des besoins de la société, des pratiques de lecture.
  • Création de labels éditoriaux, de collections, de nouveaux projets.
  • Accompagnement des auteurs, engagement de publier dans le respect du droit d'auteur.
  • Sélection des contenus, validation du sens, du texte.
  • Vérification de la syntaxe, de l'orthographe, et du respect des règles typographiques.
  • Création de la maquette et de la couverture dans un souci de lisibilité et d'esthétique.
  • Mise en forme sur tous les supports disponibles – papier et électroniques –,
  • fixation du tirage et supervision de l'impression.
  • Fixation du prix de vente public, suivi des ventes, de la disponibilité.
  • Référencement du titre auprès des grandes bases de données existantes.
  • Information aux interlocuteurs commerciaux, aux libraires, aux bibliothécaires, aux écoles.
  • Promotion et communication vers la presse, animation des réseaux sociaux.
  • Rémunération des acteurs de la chaîne du livre.
  • Attention toute particulière aux réactions, critiques, opinions des lecteurs.

L'éditeur est aussi, dans beaucoup de cas, un chef d'entreprise avec toutes les responsabilités qui incombent à cette fonction.

Quelques lectures

  • Hubert Nyssen, La sagesse de l’éditeur, Editions L’œil neuf, 2006.

 






Dominique Korach, Soazig Le Bail, Editer pour la jeunesse, 2014.

     
Une description des diverses facettes de l'édition pour la jeunesse par des éditeurs, auteurs et autres intervenants ayant déjà l'expérience de ce secteur éditorial. Après une présentation du marché et une description de ce secteur de l'édition, explication des enjeux et choix auxquels les éditeurs de jeunesse sont confrontés.


Catherine Laulhère, La fabrication : les clés des techniques du livre, 2012.

Présentation des clés et des bases permettant de maîtriser les techniques et le vocabulaire de la fabrication d'un livre : les rapports entre l'éditeur et le fabricant, le choix par ce dernier des fournisseurs, le papier, l'impression, le façonnage, le devis... Les mutations technologiques survenues ces dernières années, y compris en matière d'édition électronique, sont prises en compte.



Les métiers de l'édition, 2012.

Permet de percevoir la diversité de la production éditoriale et rend compte de la complémentarité des métiers et des compétences qui prennent part à la vie du livre : les pratiques rédactionnelles, le traitement de l'image, les techniques de fabrication en évolution rapide avec l'arrivée du numérique, les méthodes commerciales, la distribution, les échanges de droits, etc.






Guide de l'éditeur

Ce guide, publié par le Centre national du livre et la Fédération interrégionale du livre et de la lecture en France, consacre un chapitre aux nouveaux enjeux du métier d’éditeur.

Pour le télécharger : copiez le lien dans votre navigateur: http://www.centrenationaldulivre.fr/fichier/p_ressource/3455/ressource_fichier_fr_ressource_fichier_fr_guide.de.l.a.diteur.pdf