Association of the Belgian Publishers

Adeb - Association of the Belgian Publishers

NewsRendez-vous des ministres européens de la Culture à Francfort

11/10/17 › Rendez-vous des ministres européens de la Culture à Francfort

Les ministres européens de la Culture se sont donné rendez-vous à la Foire du livre de Francfort ce mercredi 11 octobre. Alda Greoli s’est jointe à ses homologues pour appeler à la refonte de l’Europe par la culture, notamment en stimulant la mobilité des créateurs et en adaptant la politique des droits d’auteurs aux réalités de l’économie digitale. 

Dans le communiqué (ici) qui a suivi la rencontre, Alda Greoli propose d’élargir à ses collègues européens les échanges entretenus avec la Ministre française de la Culture, Françoise Nyssen, sur l’alliance culture-école. Elle soutient également la création d’un « Erasmus de la culture » à destination des jeunes professionnels et artistes et rappelle que la mobilité des œuvres de littérature, en Communauté française, est aussi importante. C’est d’ailleurs dans cette optique que les aides à la traduction ont été doublées ces deux dernières années, assure-t-elle. La ministre souligne encore l’attention particulière qu’il s’agit de porter à la question des droits d’auteurs, dont la réforme est en cours au niveau de l’Union européenne, afin que ceux-ci puissent assurer aux créateurs une juste rémunération. Ce sont les questions de concurrence et de fiscalité qui méritent d’être actualisées. 

La Fédération des Éditeurs Européens (FEE), dont l’ADEB est membre, s’est félicitée de cette rencontre, soulignant l’importance d’une industrie du livre européen forte (tant sur son continent qu’à l’étranger). En ce qui concerne la réforme du droit d’auteur, elle appelle à ce que ce droit fondamental soit préservé et intégré dans une véritable stratégie européenne pour la culture, notamment pour le livre à l’ère numérique. La réforme devrait favoriser le libre choix et l’accès des lecteurs à une diversité d’œuvres créées ainsi que soutenir une juste rémunération de cette création et la pérennité de l’économie du livre. La méthode contractuelle devrait précéder l’établissement de nouvelles exceptions au droit d’auteur. Tant l’auteur que l’éditeur doivent être correctement compensés pour l’utilisation d’une œuvre au travers d’une exception. La FEE souligne également qu’il est primordial que le cadre européen du droit d’auteur ne soit pas régulièrement remis en discussion. Il est d’ailleurs urgent et indispensable d’assurer la mise à jour et l’harmonisation d’un cadre efficace pour la protection des droits d’auteurs, en particulier en ce qui concerne les activités en ligne. Pour finir, la FEE rappelle qu’elle est favorable à la proposition de la Commission de décembre 2016 qui permet aux états membres de taxer les livres numériques aux taux réduits de TVA ainsi qu’à des politiques de concurrence efficaces qui rétablissent des règles équitables.

Communiqué de presse disponible ici : https://www.fep-fee.eu/FEP-Declaration-for-Ministers-of