Actions


Afin de promouvoir l’importance de la lecture et soutenir l’édition belge, l’ADEB organise tout au long de l’année, trois actions :

Promotion
 de la lecture

Découvrez les bienfaits d'un ¼ d’heure de lecture quotidien !

Promotion de l'édition belge

Que vous passiez vos vacances dans les Ardennes, à la Côte, dans votre jardin ou hors de nos frontières : lisez du belge !

Éditeurs
 en classe

Et si vous conviez un éditeur en classe ? Intéressés ? Contactez-nous ! Téléphone : +32 2 241 65 80   E-mail : adeb@adeb.be

Dossiers


Le rayonnement
de l'édition belge

Wallonie-Bruxelles Édition, la vitrine de l'édition belge francophone.

Le marché du livre en Belgique francophone

Le marché du livre papier a connu une forte augmentation par rapport à 2020 : +17,2 %.

Marchés publics de services éditoriaux

Ce vade-mecum a été rédigé pour le compte de la Fédération Wallonie-Bruxelles et du Service Général des Lettres et du Livre, dans le cadre du Contrat pour la filière du livre.

La pénurie de papier 

Y a-t-il pénurie de papier pour les livres ? Combien de temps cela va-t-il durer ? Et qu’en est-il du prix ?

Frais postaux

Au contraire de la presse et de la pratique en vigueur dans d'autres pays, le livre ne bénéficie pas de tarifs postaux préférentiels en Belgique. Or ce coût non négligeable est un frein au développement du commerce en ligne pour les éditeurs et les libraires, qui doivent également faire face à une concurrence accrue d'acteurs comme Amazon. À l'heure actuelle, les frais de port en Belgique sont tels que certains éditeurs n'hésitent pas à passer la frontière pour expédier leurs commandes. Les éditeurs, tant du Nord que Sud du pays, plaident pour des tarifs postaux préférentiels pour l'acheminement et la distribution de leurs ouvrages par BPost.

Statistiques économiques du livre

Production éditoriale
 & marché du livre

Tous les ans, l'ADEB compile les chiffres-clés de la production éditoriale des éditeurs et éditrices belges francophones. Elle s’attelle à en établir une photographie fidèle en interprétant les données collectées tant auprès des éditeurs que des distributeurs et diffuseurs.

En collaboration avec l'institut de sondages GfK, l'ADEB publie également chaque année un aperçu du marché du livre en Belgique francophone.  Les données collectées et synthétisées par GfK portent sur les livres achetés en librairie et par internet.  L’ADEB les enrichit des chiffres de ventes directes récoltés auprès des éditeurs avant de les divulguer. 

 Retrouvez ci-dessous les dernières synthèses disponibles. 

Marché en hausse

Le marché du livre neuf papier a connu une forte augmentation en Belgique francophone  : +17,2% par rapport à 2020.  Tenant compte de la perte finalement assez limitée en 2020 (- 4,5%), le marché a donc surperformé en 2021.

Canaux de vente

Les canaux de vente ont différemment profité de la dynamique du marché : les librairies ont progressé de 14,4%, les grandes surfaces culturelles, chaines de librairie et sites de vente en ligne de + 22,7%  contre 1,5% pour les grandes surfaces alimentaires.

La bande dessinée en tête...

Les bandes dessinées occupent désormais la première place des genres éditoriaux  (62,9 millions €), loin devant la littérature générale (55,9 millions €). La troisième place est solidement occupée par les livres de jeunesse (42,5 millions €).

... tirée par le manga

En 2021, la BD poursuit sa hausse, dans tous ses sous-genres mais surtout au niveau des mangas (+99,2% vs 2020). Les livres de jeunesse poursuivent leur hausse mais à un rythme plus modéré (+ 10%) ; les albums y signent une croissance de 16,6%.

Synthèse des statistiques

L'ADEB réalise annuellement une synthèse des chiffres clés du secteur du livre.  Globalement, le livre s'en sort bien malgré la crise.  Le marché du livre neuf papier (hors livre numérique) a connu une forte augmentation en Belgique francophone en 2021  : +17,2% par rapport à 2020.  Tenant compte de la perte finalement assez limitée en 2020 (- 4,5%), le marché a donc surperformé en 2021. En tête des ventes, les bandes dessinées enregistrent un chiffre d'affaires de 62,9 millions €, devant la littérature générale (55,9 millions) et les livres de jeunesse (42,5 millions €).

Statistiques de production du livre belge de langue française

Les statistiques de production des éditeurs sont produites chaque année par l’ADEB. L’objectif de ce document est de présenter l’activité économique des éditeurs membres de l’Association des éditeurs belges de langue française. Les statistiques présentées dans ce rapport donnent une mesure largement représentative du poids économique du secteur. Les statistiques comparées détaillées dans le document ci-dessous, intitulé « Données » présentent une photographie annuelle de la production éditoriale des membres de l’Association en Belgique et à l’exportation.

Marché du livre en Belgique

L'étude « Le marché du livre de langue française en Belgique », réalisée pour le Service de la promotion des lettres du Ministère de la Communauté française de Belgique par l’ADEB, donne une image de la « consommation » du livre en Belgique et évalue la taille du marché du livre en Belgique. Il n’existe pas en Belgique – comme c’est le cas en France – d’obligation légale à fournir ces données statistiques. La fiabilité des présentes études dépend donc essentiellement de la manière plus ou moins rigoureuse avec laquelle les éditeurs ont répondu aux questions.

Depuis 2018, les chiffres du « marché du livre» sont directement repris dans le document de synthèse .

Observation des marchés numérique du livre

L’étude a été commandée par le PILEn à IPSOS sous l’égide de l’ADEB pour le Service général des Lettres et du Livre de la Fédération Wallonie Bruxelles. Il s’agit d’une étude de marché sur base d’un échantillon de 1.000 personnes, représentatif de la population belge francophone en termes de sexe, âge et régions. L’enquête ayant été réalisée on-line, les répondants ont donc par définition l’usage de l’écrit. Le taux de lecteurs obtenu est celui de la population alphabétisée. 

Statistiques européennes

 Le secteur du livre est la première industrie culturelle en Europe et dans le monde

Enrico Turin, économiste de la Fédération des Éditeurs européens (FÉE)